Écrire sur l'histoire de Wussy avec des raccourcis

— Luc Baudin pour Yep! Land, © 29 janvier 2016, traduction Paige Kilford —

Cincinnati est une ville moyenne du Middle West des États-Unis, située dans l'État de l'Ohio. Peuplée d'environ 297 000 habitants, la communauté noire américaine représente un tiers de la population. La ville s'est construite sur les collines qui longent la rive droite du fleuve Ohio, dans la région du Bluegrass. Et c'est justement là, où vivent et travaillent les cinq musiciens de Wussy. Ça fait quinze-ans que le groupe existe, enregistre des albums, parcourt de longues distances sur les routes lors de tournées, allant parfois jusqu'à Seattle.

 Writing about Wussy’s story by shortcuts

Cincinnati is an average size city from the Middle West of the United States, located in Ohio. The population of Cincinnati is about 297 000 and the black community represent a third of the population. The city built itself on the hills which goes along the right side of the Ohio river, in the Bluegrass area. And it’s actually here that live and work the five Wussy’s musicians. The band has existed for fifteen years, recording albums, crossing long distance on the roads, going even to Seattle sometimes, during tours.

Wussy - photo by Sean Hughes


 Attica!

Cette nouvelle année commence en hiver pour Wussy, comme partout dans l'hémisphère Nord. En 2014 au printemps, sortait de presse un 6 mai, leur cinquième album : “Attica!”. Ce jour fut un évènement underground intense — pas seulement à Cincinnati — également dans la communauté Bandcamp et sur les réseaux. À la production sonore, Wussy retrouve son vieil ami John Curley. Un gars de Cincinnati comme-eux, qui fabrique des images et joue de la basse dans des groupes du coin comme : The Afghan Whigs ou Plastic Ants. Ensuite, beaucoup de scènes, de sessions, d'interviews… et ça infuse. Depuis ça diffuse un peu partout, l'onde de choc provoquée par “Attica!” se propage parmi les humanoïdes… même outre-Atlantique. Le label anglais Damnably s'étant associé avec le label maison Shake It Records pour co-produire cet album phare.

This new year begins in winter for Wussy, like everywhere in the northern hemisphere. In 2014 at spring, came out in press on May the 6, their fifth album : “Attica!”. This day was an intense underground event — not only in Cincinnati — also in the Bandcamp community and on the networks. At the sound production, Wussy meet up with their old friend again: John Curley. A guy from Cincinnati just like them, who makes pictures, and plays bass in some bands from the corner like The Afghan Whigs or Plastic Ants. After that, many stages, sessions, interviews and their enthusiasm is infectious. Since then, its spread almost everywhere, the blast wave caused by Wussy spread among the humanoids… and even across the Atlantic. The British label Damnably having join the home label Shake It Records to coproduce this lighthouse album.


 Dropping Houses

Puis arrive 2016 et la mi-janvier, avec l'annonce par les mêmes labels d'un nouveau deux-titres de Wussy : “Dropping Houses”, sortit aujourd'hui (le 29 janvier). Pour les fans, les curieux de musiques, les découvreurs, c'est un avant-goût, une facette seulement, du sixième album de Wussy : “Forever Sounds”. Un évènement musical à vivre dans quelques semaines, le 4 mars, jour de la sortie officielle du disque notamment sur Bandcamp.

Then arrive 2016 and mid-January, with the announcement by the same labels of a new Wussy’s two-titles: “Dropping Houses”, out today (January 29th). For fans,  music curious, discoverers, this is a foretaste, just a facet, of the sixth Wussy’s album : “Forever Sounds”. A musical event to live in a few weeks, March 4th, day of the official release of the record, especially on Bandcamp.


 Forever Sounds

Enregistré comme le précédent, dans le légendaire studio de Cincinnati Ultrasuede Studios, cet album sera très probablement inattendu, imprévisible, à la manière dont le groupe sait l'être. Quoi qu'il en soit, il s'écrira autant de pixels, sur les dix titres de “Forever Sounds”, que sur la forte personnalité du groupe ou de leurs concerts. Et peut-être, sera-t-il question d'un second captivant article de Peter Wrench, disséquant en 2014 les paroles de “Attica!”, avec ceux qui les écrivent, Lisa Walker et Chuck Cleaver, le duo à l'origine du groupe Wussy. Et il reste encore tellement à écrire.

Recording just like the previous, in the legendary Cincinnati studio Ultrasuede Studios, this album will probably be unexpected, unpredictable, in the style that the band is known to be. Whatever it be, it will be writen with as many pixels, on the ten titles of “Forever Sounds”, as the strong personality of the band or their concerts. And maybe, will it be question of a second captivating article of Peter Wrench, dissecting in 2014 “Attica!"’s lyrics, with those who write them, Lisa Walker and Chuck Cleaver, the duet at the origin of the group Wussy. And there is still so much more to write.


 
2
Kudos
 
2
Kudos

Now read this

Entretien avec un Graffeur

— Noémie Baudin, Le 21 juin 2014 — ( Photo : Wabe) Yep Land a décidé de s'intéresser à un jeune graffeur Parisien. Il est motivé, dynamique et très talentueux. Son blaze c'est WABE. “C'était le mois de ma majorité , j'débarque à Berlin,... Continue →